Comment réduire facilement vos frais de notaire ?

0
65

Lors de l’achat d’un bien immobilier (appartement, maison, terrain…), il existe des frais supplémentaires qui s’ajoutent au montant du bien. Parmi ces montants, on retrouve les frais de notaire. Ceux-ci se situent généralement entre 7 et 8% du prix de vente pour une maison ancienne. Pour une construction neuve, ils sont plus faibles, on parle de frais de notaire de 2 à 3% du montant de la construction immobilière.

Ces frais sont établis à l’avance, avec le vendeur. Dans la grande majorité, ils sont fixes et ne peuvent être reportés. Cependant, l’acheteur peut les diminuer de différentes manières. C’est ce que nous allons voir dans cet article, où nous aborderons toutes les solutions existantes pour réduire les frais de notaire.

Combien touche le notaire ?

Il est important de savoir que le notaire ou l’étude notariale n’empoche pas les 7 à 8% des frais de notaire ! Une très grande partie est versée aux administrations et à l’Etat. En d’autres termes, sur ces frais de notaire perçus, le notaire ne conserve que 10% pour se rémunérer, c’est tout. Une autre façon de voir les choses est que le notaire ne reçoit pas plus de 1% du montant de la transaction immobilière.

Collecter la valeur des meubles de la maison

Il s’agit d’une première méthode intéressante. Elle vous permet de déduire la valeur de certains éléments de la maison. Pensez à la cuisine équipée des derniers appareils électroménagers, aux meubles qui décorent l’ensemble de la salle de bain, à l’abri de jardin et à tous les appareils électroménagers qui se trouvent dans la maison à vendre.

Afin de réduire les frais de notaire, il est conseillé d’évaluer la valeur de tous ces objets avec précision et dans l’état où ils se trouvent. Ils permettront de les déduire du prix de vente. Pour une maison vendue 200 000€, si on déduit 10 000€ de la valeur mobilière, le prix de la maison sera de 190 000€, et le montant des frais de notaire sera de 7 à 8% sur les 190 000€, et pas plus sur les 200 000€. Cela permet toujours d’économiser quelques euros !

Pour les appareils électroménagers, il est préférable de se baser sur la facture d’achat pour connaître la date d’achat, puis d’appliquer un coefficient de dépréciation. Cela vous permet d’estimer la valeur de l’article dans son état actuel. De toute évidence, les articles achetés il y a plus de 20 ans n’ont certainement plus de valeur et ne doivent pas être inclus dans le prix de la maison.

Pour utiliser cette astuce, il faut que cette distinction soit clairement indiquée dans le contrat de vente. De cette manière, vous disposez d’une trace écrite qui permet au notaire de calculer les frais de notaire avec les bons chiffres et informations.

 

Afin de ne pas attirer l’attention des inspecteurs des impôts, le montant des meubles ne doit pas dépasser 5 % de la valeur du bien.

Peut-on négocier les frais de notaire directement avec le notaire ?

En d’autres termes, pouvons-nous réduire les 7 à 8 % que les notaires facturent pour ces transactions ? Cette question est très complexe. Comme indiqué plus haut, plus de 85 % des frais de notaire sont versés directement à l’État. Les collectivités locales en reçoivent également une partie.

Le notaire n’est pas libre de choisir le pourcentage des frais de notaire. C’est l’administration qui a le dernier mot et qui applique la réglementation en vigueur.

Cependant, il peut être intéressant de comparer différents notaires pour voir lequel est le plus intéressant en termes de prix. Le notaire ne vous demandera rien. Le paiement des services du notaire ne se fera qu’au moment de l’établissement du contrat de vente.

Grâce à la loi Macron, il est possible de les négocier. Une différence maximale de 10% n’est possible que si la vente est supérieure à 150 000€ et si cette réduction s’applique à tous les clients de l’entreprise qui ont une transaction supérieure à 150 000€.

Les frais de courtage ne doivent pas être négligés

Lorsque vous décidez d’acheter un bien immobilier, vous avez le choix entre une agence immobilière ou directement avec un particulier. L’avantage d’une agence est qu’elle s’occupe de presque tout. Une fois que vous avez choisi une agence immobilière, vous devrez payer les frais de courtage. Ceux-ci sont généralement distincts des frais de notaire. Cela vous permet de réduire le coût de ces frais.

Un montant qui comprend les frais de notaire et le coût de la maison sera plus élevé qu’un montant qui ne comprend que le coût de la maison. Il est très important de le savoir et de le garder à l’esprit.

Les frais de notaire sont calculés directement sur le prix de vente net. Les honoraires de l’agent immobilier sont calculés sur le coût total de la transaction. Si vous choisissez de vous séparer, vous réduirez considérablement le montant de ces honoraires.

Pour mettre en place cette astuce, le mandat doit être complet. Le mandat précisera si les frais de courtage doivent être payés par le vendeur ou l’acheteur. S’ils sont à la charge du vendeur, ils seront inclus dans les frais de notaire. Heureusement, il est possible de négocier pour réécrire les mandats.

A combien s’élèvent les frais de notaire lors de l’achat d’un nouveau bien immobilier ?

Comme nous l’avons dit au début de cet article, il existe deux montants de frais de notaire. Il y a une distinction entre les biens neufs et les biens anciens.

Dans un bien neuf, la part des frais de notaire est de 2 à 3% alors que dans un bien ancien, elle est d’environ 7 à 8%. Les effets de cette variation sur le projet d’acquisition peuvent être importants. Il est indispensable d’en être conscient et de rechercher toutes les réponses possibles et les possibilités qui s’offrent à chacun pour réaliser son beau rêve.

Vous disposez de différentes clés pour réduire les frais de notaire en suivant toutes ces recommandations.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici